Centre de Santé « Alafia » à Tombouctou

décembre 2nd, 2014 | Romain Mueller

Categories: There is no tags

Comments: Pas de commentaire

La ville de Tombouctou possède un hôpital régional relativement bien équipé mais malheureusement il n’existe pas de système de santé (type assurance) dans la plus grande partie du pays. Dès lors, si l’on est malade ou que l’on a eu un accident et que l’on n’a pas ou peu d’argent, il est impossible de profiter des soins prodigés à Tombouctou.

Monsieur Oumar Cissé, ancien infirmier chef de cet hôpital ayant pris sa retraite à la fin de l’année 2005, est connu et apprécié pour ses compétences dans les villages aux alentours de la ville pour avoir été infirmier itinérant durant sa jeunesse. Depuis bien des années, sa cour privée s’est transformée en centre de santé à ciel ouvert servant à accueillir les plus démunis et Monsieur Cissé a décidé pour sa retraite de rester à Tombouctou afin de pouvoir assurer des soins d’urgence aux patients les plus pauvres.

Cour de Monsieur Cissé en 2007 :

IMGA0247 IMGA0260

 

En 2008, le Pont du Mali finance la rénovation de la cour de Monsieur Cissé et l’on pose la première pierre d’un nouveau centre de santé. Le 26 octobre 2010, Johan Roelant a eu le plaisir d’assister à l’inauguration du nouveau centre.


Cette première étape a été rapidement suivie par une seconde, à savoir la construction d’un étage supplémentaire. Cet agrandissement s’est terminé  en 2012 avec aujourd’hui, une salle d’attente, une pharmacie, deux bureaux, deux salles d’hospitalisation, une salle obstétrique, une salle de consultation et une véranda. Le centre fonctionne aujourd’hui de manière totalement autonome financièrement et on compte une moyenne de 15 consultations par jour.

Galerie d’images du centre de santé Alafia :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cependant, il manque encore du matériel médical ainsi que certains médicaments.

Le Pont du Mali est à la recherche de dons matériels ou pécuniaires qui permettraient de compléter les ressources de ce centre de santé, une liste exhaustive peut être obtenue auprès de Johan Roelant.